Épisodes orageux en Saône et Loire – prise en charge des dommages

Share on whatsapp
Share on email
Share on facebook

Pour votre information, veuillez prendre connaissance du message de M. le Préfet, que voici :

Le département de Saône-et-Loire est traversé par des évènements orageux intenses depuis plusieurs jours ou en cours, avec essentiellement des phénomènes de vents violents et de grêle mais aussi, dans quelques cas, d’inondations.

Plusieurs communes ont subi des dégâts importants. Aussi jesouhaitais vous rappeler que plusieurs dispositifs d’aide et d’indemnisation peuvent être mobilisés en fonction des phénomènes naturels à l’origine des dégâts
et de la situation des sinistrés.> L’indemnisation des dommages provoqués par le vent violent et la grêle, qui sont des phénomène naturels assurables, sera pris en charge directement par les assureurs des sinistrés
Les dommages causés par les phénomènes de vents violents, de tornades ou de grêle, sont couverts par la garantie tempête-grêle-neige (TGN) prévue par les contrats d’assurance dommages (multi-risque habitation…).

Contactez votre assureur

Si votre habitation a été endommagée à la suite d’un orage ou de pluies violentes, vous devez contacter sans attendre votre assureur par tous moyens : téléphone, mail, sms, Internet.…

Votre assureur vous indiquera la garantie d’assurance au titre de laquelle vous pourrez être indemnisé.

Il vous précisera également les modalités de déclaration de vos dommages.

Prenez les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation des dommages

Vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation des dommages subis par votre habitation : mise à l’abri des biens endommagés, nettoyage…

Pensez également à rassembler, dans la mesure du possible, des justificatifs : photos des dégâts, factures, etc. Les sinistrés devront contacter sans attendre leur assureur par tous moyens : téléphone, mail, sms, Internet.… (délai maximum de 5 jours ouvrés)
Ils doivent également prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation des dommages subis par leur habitation : mise à l’abri des biens endommagés, nettoyage…
Enfin, il est important de rassembler, dans la mesure du possible, des justificatifs : photos des dégâts, factures, etc.

> La garantie « catastrophe naturelle » peut-être mobilisée pour traiter les conséquences des inondations et des glissements de terrains provoqués par les orages, qui sont des phénomènes naturels non assurables
Les phénomènes naturels non-assurables généralement provoqués par les orages sont les inondations (ruissèlement ou débordement de cours d’eau) provoquées par les cumuls de précipitation ou les mouvements de terrain (glissements de terrain, chute de blocs…).
Pour que la garantie « CAT NAT » puisse être mobilisée par les assureurs pour indemniser les particuliers, entreprises et collectivités locales pour leur bien assurables et assurés, une décision de reconnaissance doit être adoptée préalablement par l’État. A cette fin, les communes doivent déposer une demande de reconnaissance auprès des services Préfectoraux.